Paquet Galettes au beurre

Paquet Galettes au beurre

4 paquets de 100 grammes de galettes au beurre


Il s'agit du deuxième biscuit à entrer dans l'assortiment de Jules Destrooper. Les galettes au beurre, fabriquées avec du bon beurre selon une recette secrète du 19ème siècle, se sont vues attribuer le label officiel « Streekproduct uit de Westhoek » (produit régional du Westhoek) par le VLAM (Office flamand d'agro-marketing).


Saviez-vous que les galettes au beurre de ces paquets, plus connues sous le nom de "lukken" en Flandre Occidentale, doivent leur apparition à une tradition régionale ? Il y a déjà plus d'un siècle que la préparation de ces savoureuses galettes est devenue une tradition quand vient la nouvelle année. Les galettes sont préparées en guise de bons vœux à cette période, d'où leur surnom "lukken". Jules Destrooper a estimé qu'il était dommage de cantonner la chance à la période des fêtes et à la Flandre Occidentale. Nous avons donc fait en sorte que chacun puisse profiter toute l'année des galettes du bonheur. Aujourd'hui, la Biscuiterie Jules Destrooper perpétue fièrement cette tradition. Les "lukken" sont donc toujours fabriquées selon la même recette authentique.


Savourez nos galettes au beurre traditionnelles. Nous souhaitons qu'elles vous apportent, à vous, votre famille et vos amis, beaucoup de bonheur et de bons moments ! 

7,95 €
TVA inclus
4 x Natuurboterwafels 100g   +0,00 €

* Champs obligatoires

Description

Détails

Bien connue, cette galette mordorée croquante est encore fabriquée suivant une recette familiale secrète qui date du 19e siècle. En 2006, le VLAM (Office flamand d'agro-marketing) a décerné le label officiel « Streekproduct uit de Westhoek » (produit régional du Westhoek) à la galette au beurre de la Biscuiterie Jules Destrooper. Dans le Westhoek, cette galette est appelée « lukke ». L'origine de cette appellation remonte à l'époque où cette gourmandise s'offrait à l'occasion du Nouvel An. Jadis, la tradition voulait que les enfants présentent leurs vœux de bonne année (tradition connue sous le nom de « lukken » en néerlandais) à leur parrain ou marraine. En remerciement de ces vœux, ils recevaient des galettes fines et croquantes, parfois accompagnées d'une boisson. Chaque femme suivait sa propre recette. La cuisson des galettes s'inscrivait dans un rituel qui commençait le lendemain de Noël et prenait fin à la Saint-Sylvestre. Elle constituait un véritable artisanat domestique et typique ! Chaque foyer avait sa propre recette et un moule à galettes spécialement fabriqué par le forgeron local.