Paquet Pain aux amandes

Paquet Pain aux amandes

4 paquets de 100 grammes de pains aux amandes


Confectionné à base de sucre candi, de bon beurre et d'amandes de Valence mûries au soleil, ce biscuit fin aux amandes représente le début du succès de Jules Destrooper.

Dans les livres de cuisine, le pain aux amandes est souvent employé en association avec du spéculoos. Ces biscuits sont comme de proches parents puisqu'ils ont de nombreux ingrédients en commun. Tous deux sont fabriqués avec de la cassonade et les épices pour biscuits traditionnelles : un mélange de noix de muscade, de cannelle, de coriandre, de poudre de gingembre et de clous de girofle. Une fois terminée, la pâte à biscuits doit reposer une nuit dans un endroit frais. Le lendemain, elle est découpée en plaquettes extrêmement fines et passée au four.

Par chance, vous pouvez commander ici en ligne ce biscuit si particulier à l'histoire si riche.


Saviez-vous que ce biscuit a tout d'abord été utilisé comme cadeau publicitaire pour les clients de Jules Destrooper ? Mais il a tellement plu que les commandes ne se sont pas faites attendre. Le reste appartient à l'histoire...

7,95 €
TVA inclus
4 x Amandelbrood 100g   +0,00 €

* Champs obligatoires

Description

Détails

C'est à ce délicat biscuit pur beurre, au sucre de canne et aux amandes mûres et douces de Valence que l'on doit la fondation de la Biscuiterie Jules Destrooper en 1886. À l'origine, le pain aux amandes est un cadeau d'affaires offert aux clients du négociant colonial Jules Destrooper. Il connaît un tel succès que les premières commandes commencent vite à affluer. Selon l'« Académie de la gastronomie régionale », le pain aux amandes est une spécialité à la fois de Bruxelles, de Furnes et de Lo-Reninge, étroitement apparentée au spéculoos. Ces deux biscuits sont donc souvent associés dans les livres de recettes. Pour une raison évidente : leur recette respective présente bon nombre d'ingrédients communs. Le pain aux amandes et le spéculoos sont fabriqués avec du sucre brun et un mélange moulu de muscade, cannelle, coriandre, poudre de gingembre et clous de girofle, comme le traditionnel pain d'épices. Le tout forme une pâte de biscuit épaisse qu'on laisse reposer une nuit au frais. Le lendemain, la pâte est coupée en tranches très fines, qui sont ensuite cuites sur une plaque de four.